Festival Clef de Soleil

Michel Dalberto

 Michel Dalberto

« Le plus grand pianiste français depuis le regretté Alfred Cortot » (Jacques Longchampt dans Le Monde, juillet 1986).
Né à Paris en 1955, Michel Dalberto a commencé le piano dès l’âge de trois ans et demi. Il donna son premier concert à cinq ans et demi. Puis à treize ans il intégra la classe de Vlado Perlemuter au Conservatoire de Paris.

À 20 ans, il est lauréat du 1er Concours Mozart à Salzburg et reçoit le Prix Clara Haskil à l’unanimité. Ainsi le 1er Prix au Leeds International Piano Competition le consacre en 1978.

Il est invité à jouer dans la plupart des centres musicaux européens avec des chefs tels que Erich Leinsdorf, Kurt Masur, Wolfgang Sawallisch, Charles Dutoit, Sir Colin Davis, Yuri Temirkanov Daniele Gatti. Egalement dans les grands festivals tels que Lucerne, Aix-en-Provence, Edinburgh, La Roque d’Anthéron, Newport, Miami, Seattle..

Depuis le début de sa carrière,

Michel Dalberto a été reconnu comme un des interprètes majeurs de Schubert et de Mozart. Parmi ses autres compositeurs de prédilection figurent aussi Liszt, Schumann, Brahms et tous les grands compositeurs français.

Il est à ce jour le seul pianiste vivant à avoir joué et enregistré l’oeuvre intégrale pour piano de Schubert. Parmi ses derniers enregistrements figurent l’intégrale de la musique de chambre de Fauré en compagnie de Renaud Capuçon et du Quatuor Ebène (Erato) ainsi que « Voyage d’hiver » et « Le chant du cygne » de Schubert avec le baryton Stephan Genz.

Plusieurs de ses enregistrements ont reçu des récompenses dont le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros, le Prix de l’Académie du Disque Français, le Diapason d’Or ou le Prix « Echo » en Allemagne.

En 2015,

il a commencé l’enregistrement d’une série de programmes dédiée à la musique française pour le label Aparté. Chaque programme sera consacré à un compositeur, enregistré et filmé en concert. Le premier volume paru en novembre 2015 – Debussy Préludes 2è Livre, Images 2è Livre et Children’s corner – a été enregistré au Teatro Bibiena à Mantoue sur un piano Fazioli. Puis en janvier 2017 sera enregistré à la Salle du Conservatoire d’Art Dramatique à Paris un programme Fauré sur un piano Bechstein. En 2017, un programme César Franck est également prévu et en 2018 un programme Ravel.

Chambriste réputé, il joua au début de sa carrière les 10 Sonates de Beethoven avec le violoniste Henryk Szeryng et des récitals à 2-pianos et 4-mains avec Nikita Magaloff dont il fut un ami proche.

Plus récemment il a joué en trio avec Dmitri Sitkovetsky & Lynn Harrell ainsi que Renaud & Gautier Capuçon, et également en duo avec Boris Belkin, Renaud Capuçon, Augustin Dumay, Vadim Repin, Dan Zhu, Nikolaj Znaider, Yuri Bashmet, Gérard Caussé, Henri Demarquette, Truls Mork, Emmanuel Pahud ou en quintette avec les Quatuors Ebène & Modigliani.

Dans le domaine vocal, il a accompagné Barbara Hendricks, Jessye Norman … . Il a depuis plusieurs années acquis une expérience de chef et a dirigé de nombreux orchestres tant en Asie qu’en Europe (Salzburg Chamber Soloists, UBS Verbier Youth Orchestra, Solistes de Montpellier-Moscou, Orchestre de Bordeaux-Aquitaine, Royal Liverpool Philharmonic, Budapest Orchester, Orchestre de Chambre de Paris, Macau Chamber Orchestra, Shenzen Symphony Orchestra).

Parallèlement à sa carrière,

Michel Dalberto fut, entre 1991 et 2004, directeur artistique de l’Académie-Festival des Arcs (Savoie). De 1991 à 2009, il fut Président du jury du concours Clara Haskil. Il est toujours proche du concours depuis qu’il a intégré son comité d’organisation. Depuis Septembre 2011 il est Professeur au Conservatoire de Paris. Auparavant il avait aussi donné de nombreuses masterclasses à l’Accademia Pianistica d’Imola ainsi qu’à la Hochschule de Hanovre, le Royal College de Manchester, la Seoul University, la Tel Hai International Piano Academy, la Hong Kong Academy for Performing Art et la Toho University de Tokyo.

Gastronome passionné, il est membre de prestigieux clubs gastronomiques à Paris et à Genève. Il pratique régulièrement le ski en Suisse où il réside. Il est également diplômé de plongée sous-marine et un fan de Formule 1.
En 1996 le ministre de la Culture l’a élevé au rang de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

 

Accéder à son site