Festival Lille Clef de Soleil

Frédéric d’Oria-Nicolas

Frédéric D’Oria-Nicolas est né à Paris en 1979. De 1989 à 2004, il étudie à l’Académie russe de musique Gnessin (classe de Tatiana Zelikman). A également pris des cours de Dmitry Bashkirov, Lev Naumov et Vladimir Tropp. Récipiendaire du prix de  reconnaissance de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet et du  prix de la Révélation classique de l’association ADAMI. A reçu une aide de la Fondation Charles Oulmont et de la fondation Mécénat Musical Société Générale. En 2009, il a été nommé «Artiste de l’année» par le magazine respecté ResMusica. En 2012, avec Alexander Kobrin, il a enregistré l’album Heritage, qui a reçu le prix  Legendary Recordings de Devialet.

Frédéric D’Oria-Nicolas est apparu dans plus de vingt pays à travers le monde. A donné des concerts au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, à la Galerie Tretyakov et au Musée Scriabine d’Etat de Moscou, à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, à la Salle Gaveau et à la Salle de Concert du Louvre à Paris; a participé au festival  Stars of the White Nights et aux festivals de Kuhmo et de Colmar.

En 2008, il a fondé la maison de disques Fondamenta, dont le distributeur est SONY Music. En 2015, il a développé la méthode unique Phoenix Mastering® de restauration des anciens enregistrements analogiques et a ainsi créé la collection Lost RecordingsLes premiers albums de la série, dédiés à André Navarra, à Sarah Vaughan, à Oscar Peterson et à Bill Evans, ont déjà reçu une large reconnaissance internationale.