Festival Lille Clef de Soleil

Nicolas Celoro

Médaille d’or du conservatoire de Versailles à 14 ans, prix d’excellence du concours de Radio France “Royaume de la musique” à 16 ans, diplômé en plusieurs disciplines au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à 18 ans, Nicolas Celoro a eu pour maîtres Aldo Ciccolini, Pierre Barbizet, ainsi que pendant quatre ans, György Cziffra.
Dés l’âge de 16 ans, il est invité par le festival européen des Jeunesses Musicales à se produire à Madrid au Théâtre Royal, et  les années suivantes, pour le prestigieux Festival d’Automne, au Théâtre Monumental et au Théâtre Albeniz. Ses tournées s’étendent peu à peu à de nombreuses régions et villes espagnoles, particulièrement à Séville, où il joue, entre autres, à plusieurs reprises au Théâtre de la Maestranza, à l’Auditorium De Falla ( Festival Santa Cecilia), ainsi que pour le festival de Primavera.

En France, on l’entend régulièrement dans la capitale, notamment à la Salle Gaveau (saisons 2012/2013/2014), mais aussi à l’UNESCO, au grand auditorium de Radio France, au Théâtre Grévin, à la salle Cortot, au Théâtre de Neuilly, à l’Orangerie de Bagatelle, à l’Opéra de Massy, à l’Espace Carpeaux de Courbevoie, au Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison, au Théâtre “le Sel” de Sèvres, au théâtre “Rutebeuf” de Clichy. En province, de très nombreuses villes l’invitent : la Scène Nationale d’Angoulême ou la Scène Nationale de Sète, dans les théâtres de  Melun, de Langres, de Béziers, de Saint Etienne, ou dans des festivals comme ceux de Fénétrange, les “Sommets du Classique” à Crans-Montana en Suisse, les “Musicales de l’Abbaye de Bourgueil”, ou les “Musicales  de la Chartreuse de Sainte Croix en Jarez”, ou encore les festivals de Carcassonne, Bergerac, La Chaise Dieu, Impromptus en Berry, Eté Culturel du Loir et Cher, Nocturnes du Château de Vins sur Caramy, Festival Cziffra, Festival « la Dame des aulnes », musique en Forez , festival “Piano-Passion” au Théâtre-Opéra de Saint-Etienne, à Uzès, au Château de Lourmarin, au Festival Arsterra, à Senlis (Fondation Cziffra), à Beauvais, à Vaison la Romaine, à Orléans (au Château de Mézières ou à la Salle de l’Institut), aux « Soirées romantiques du domaine du Rayol », au festival « Liszt en Provence » …

Par ailleurs, Nicolas Celoro prend part également à des événements artistiques originaux, unissant en simultané ou en alternance, la projection d’images, la parole, et la musique qu’il interprète, compose, ou improvise.

Son inspiration ? “Écouter le silence … Se laisser jouer par la musique !”

 

En savoir +