Festival Lille Clef de Soleil

Silvia Chiesa

«Passionnée» (Sole 24 Ore), «Convaincante» (American Record Guide), «Personnalité riche» (Diapason). La violoncelliste italienne Silvia Chiesa a conquis le public et les critiques grâce à sa brillante carrière qui a fait d’elle l’une des violoncellistes les plus appréciées. Elle fait régulièrement des tournées en Europe et aussi en Chine, aux États-Unis, en Australie, en Afrique et en Russie.

Son vaste répertoire comprend les œuvres connues pour violoncelle ainsi que des œuvres de compositeurs injustement oubliés. On lui doit notamment la redécouverte de deux chefs d’œuvre méconnus de Nino Rota : les deux concertos pour violoncelle qu’elle a enregistré pour Sony Classical avec l’Orchestre della Rai Nazionale di Torino, dirigé par Corrado Rovaris.

Son dernier CD, est dédié à la musique italienne du début du XXe siècle. Il comprend le premier enregistrement du Concerto pour violoncelle en ut mineur de Ildebrando Pizzetti avec l’Orchestre della Rai dirigé par Corrado Rovaris.

Ces deux disques ont reçu des critiques élogieuses.

La violoncelliste milanaise apporte aussi une contribution importante au répertoire contemporain de son instrument : «Le Concerto per orchestra e violoncello» de Matteo D’Amico lui est dédié, et elle a aussi donné la première italienne d’œuvres de Gil Shohat, Nicola Campogrande, Aldo Clementi, Michele Dall’Ongaro, Peter Maxwell Davies et Giovanni Sollima. En 2015 au Teatro Verdi de Pordenone, elle donne la première internationale de «Tra la Carne e il Cielo» (hommage à Pier Paolo Pasolini) d’Azio Corghi, qui lui est dédié.

En tant que soliste, Silvia Chiesa collabore avec des chefs d’orchestre comme Luciano Acocella, Paolo Arrivabeni, Gürer Aykal, Giampaolo Bisanti, Massimiliano Caldi, Tito Ceccherini, Daniele Gatti, Cristian Orosanu, Corrado Rovaris, Daniele Rustioni, Howard Shelley et Brian Wright. Elle a enregistré en direct pour la télévision et de radio, sur Rai Radio3, Rai Sat, France Musique et France 3.

Depuis 2005, elle joue en duo avec le pianiste Maurizio Baglini sur les scènes internationales : Accademia Nazionale di Santa Cecilia à Rome, Salle Gaveau à Paris, Oriental Art Center de Shanghai, Sala Cecilia Meireles à Rio de Janeiro, etc.

La «Suite pour pianoforte e violoncello» d’Azio Corghi, la «Sonata» de Gianluca Cascioli, «150 Decibel» de Nicola Campogrande  sont toutes dédiées au duo.  Leur discographie comprend aussi les œuvres pour violoncelle et piano de Saint-Saëns (“Amadeus”), et les sonates pour violoncelle de Brahms et Schubert (Decca). Leur nouveau CD est sortit en avril 2016 et comprend l’intégrale des œuvres pour violoncelle et piano de Rachmaninov (Decca).

Silvia Chiesa est artiste en résidence au Festival de la musique de Chambre internationale «Amiata Piano Festival» et enseigne à «l’Istituto Superiore di Studi Musicali Monteverdi» à Crémone.

Elle joue sur un violoncelle de Giovanni Grancino de 1697.

 

En savoir +