Festival Clef de Soleil

Suzanne Ben Zakoun

Suzanne Ben Zakoun

Musicienne passionnée, Suzanne Ben Zakoun est née le 7 mars 1998. Elle commence le piano dès l’âge de sept ans. Elle se forme tout d’abord avec Laurence Karsenti au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Orléans où elle y obtient son Prix de piano, puis se perfectionne auprès de Brigitte Bouthinon-Dumas au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, et de Romano Pallottini au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur. A 14 ans, elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Emmanuel Strosser, avec qui elle poursuit actuellement ses études en Master.

En musique de chambre, Suzanne Ben Zakoun a travaillé avec des professeurs tels qu’Itamar Golan, Laszlo Hadady, dans diverses formations allant du répertoire du tango au répertoire classique, romantique et contemporain. Lauréate des Concours Internationaux d’Île-de-France et de Lagny-sur-Marne, Suzanne a participé à de nombreux concerts, aussi bien en soliste qu’en formation de musique de chambre: elle s’est produite au Festival de Sully-sur-Loire, aux Journées du Patrimoine, au Théâtre d’Orléans, au Château de Chambon, à la Médiathèque d’Orléans, au Centre Charles Péguy, au Musée d’Orléans, au Musée Ethnographique d’Alessandria (Italie), aux Lundis Musicaux de Camaret…

Elle apparaît dans divers journaux comme L’Etudiant, La Lettre du Musicien ou Le Télégramme : « Alliant la virtuosité à la recherche d’une sensibilité intériorisée, c’est l’expression des nuances voulues par les compositeurs (« Les valses nobles et sentimentales » de Ravel, les « Ballades » de Brahms et la 2e Sonate de Scriabine) qu’a traduite la jeune artiste. »

Elle a également participé à de nombreuses Master Classes (avec Benedetto Lupo, MartineJoste, Gavin Bryars etc.) et de nombreux projets : une transcription du Sacre du Printemps pour piano et accordéon, Etude pour les mouvements rotatoires op.45a d’Ivan Wyschnegradsky pour huit mains avec piano à quart de ton, Prélude et Fugue en fa mineur (Ier cahier) de Bach avec danse africaine…

Musicienne généreuse et à l’écoute, Suzanne aime par dessus tout le partage artistique. Elle aime improviser, et s’ouvre à divers genres musicaux comme le jazz ou la musique traditionnelle. Passionnée et sensible, elle touche à divers répertoires en y apportant une vision très personnelle.

Elle est lauréate du concours internation de piano Pianissima en 2017.