Quintette La Notte

Quintette à cordes

Gautier Dooghe, 1er violon

Gautier Dooghe débute le violon dès l’âge de six ans au Conservatoire de Lille dans la classe de Yolande Leroy. En 1997, il remporte en formation sonate le 1er prix supérieur au Concours de Radio-France (Les Tournois du Royaume de la Musique).
Il intègre en 1997 la classe de Boris Garlitsky puis de Jean-Jacques Kantorow au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y obtient un premier prix à l’unanimité de violon en 2000 ainsi que le premier prix de musique de chambre dans la classe de Christian Ivaldi et d’Ami Flammer.
Il poursuit sa formation avec Jean-Jacques Kantorow au Conservatoire Supérieur de musique de Rotterdam et reçoit les conseils de artistes tels que le violoniste Tibor Varga à Sion, le Quatuor Isaÿe à Paris et le Trio Wanderer (Ensembles en résidence de La Roque d’Anthéron).

Depuis 2003, il est violon-solo de l’Orchestre Symphonique de Douai- Région Hauts de France (dont Jean-Jacques Kantorow est le directeur artistique) avec lequel il se produit régulièrement en soliste ainsi qu’avec d’autres orchestres tels que l’Orquesta Sinfònica National de Colombia, l’Ensemble de Basse-Normandie, le Valentiana Orchestra, l’Ensemble Cordes 21…

Il s’est produit dans de nombreux pays (Allemagne, Belgique, Suisse, Italie, Russie, Colombie, Algérie, Maroc…).
Il est régulièrement appelé en tant que Konzertmeister de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège.

Il s’est produit en musique de chambre, avec des partenaires tels que Alexander Paley, Maurizio Baglini, Olaf John Laneri, Vanessa Benelli-Mosell, Alain Raës, Silvia Chiesa, Jean-Luc Votano, Denis Simándy, Francis Perrin …

Il fait partie du Trio Johanna et a créé également un ensemble à géométrie variable La Notte Bleue.

Il a enregistré avec le pianiste Alain Raës les Sonates de Jacques de la Presle, Paul Paray et Claude Delvincourt dans un disque intitulé Sonates de la Côte d’Albatre (Azur Classica). Il a été récompensé par un Coup de cœur Classica : “Le présent CD nous offre l’occasion de découvrir Gautier Dooghe, un violoniste de très haut niveau à la sonorité rayonnante et généreuse.

Un disque du Trio Johanna autour d’œuvres de musique de chambre de Charles Koechlin et du compositeur belge Luc Baiwir sortira au printemps 2020 (Azur Classica).

Passionné de pédagogie, il est actuellement professeur au CRR de Douai.
Il joue un violon français du XVIIIème siècle de Jacques Bocquay et un archet de Jean-Marc Panhaleux.

Guillaume Barli, 2nd violon

Né à Clamart en 1980, de parents musiciens, Guillaume Barli commence l’étude du violon à 7 ans à l’Ecole nationale de musique d’Issy-les-Moulineaux dans la classe de Tatiana Afanassieff. Il y obtient ses premiers prix de musique de chambre et de violon en 1994 et 1995. Admis en 1998 au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris dans les classes de violon de Gérard Poulet et de musique de chambre de Christian Ivaldi et Claire Désert, il étudie l’harmonie, l’analyse, l’histoire de la musique et le piano, et obtient en 2002 son diplôme de formation supérieure avec mention très bien. En Janvier 2006, il intègre le cycle de perfectionnement du CNSM de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu. Il a bénéficié des conseils, au cours de master-classes de Tedi Papavrami, Régis Pasquier, Elisabeth Kogan et Maurizio Fuks . En 1999, il a gagné le 3ème prix du concours international de musique française Ernest Chausson de Ville D’Avray, présidé par Yehudi Menuhin.

Il s’est produit avec orchestre et en récital dans plusieurs salles françaises et étrangères: salle Cortot et salle Gaveau à Paris, salle Varèse à Lyon, théâtre Estrada de St- Petersbourg, teatro civico à Cagliari, salle Bronislaw Martinu de Prague, grande salle de la Philharmonie de Sibiu en Roumanie, amphithéâtre de la faculté d’Ispahan en Iran, théâtre de Tucuman et salle de concert du musée des Beaux Arts de Buenos Aires en Argentine… Il se produit régulièrement en concerto avec l’ orchestre symphonique d’Orsay, la philharmonie de Sibiu, l’orchestre universitaire de Picardie . Il a récemment créé le 2ème concerto du compositeur Juan Carlos Grupalli avec « l’Opal Sinfonietta », oeuvre dont il est le dédicataire. De 2003 à 2005, il a été l’invité des prestigieux festivals de l’orangerie de Sceaux, des flâneries musicales de Reims, de la Roque d’Anthéron et des Nuits catalanes de Perpignan.

Depuis Décembre 2006, il est membre de l’orchestre symphonique de la Garde Républicaine.

Ralph Szigeti, alto

Ralph Szigeti est né dans une famille de grande tradition musicale. Il commence l’étude du violon à l’âge de 6 ans avec son père, Florin Szigeti, membre fondateur du Quatuor Enesco. Il bénéficie de l’enseignement de Larissa Kolos au conservatoire du XIIIe arrondissement de Paris, puis au CNR de Paris, où il obtient son prix de Cycle Spécialisé en violon à l’unanimité en juin 2006. Puis en septembre de la même année, il entre en Cycle Spécialisé d’alto dans la classe de Marie-Christine Witterkoer, et en février 2007, passe avec succès le concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il intègre la classe d’alto de Sabine Toutain. Il est actuellement en 2e année de Master.

Ralph Szigeti a reçu l’enseignement d’artistes prestigieux tels que Wolfram Christ, Nobuko Imai, Garth Knox, Vladimir Mendelssohn, Hagai Shaham, Jean Sulem, Richard Wolfe, et a participé à de nombreux festivals et académies, tels que le Festival Pablo Casals – Prade, les Encuentros de Santander, l’académie Seiji Ozawa et le Kuhmo Chamber Music Festival.

Ralph a suivi des études extensives d’harmonie, d’écriture et d’analyse, ainsi que la classe d’initiation à la direction d’orchestre du CNSM.

Joyce Hurtel, 2nd alto

Joyce Hurtrel est une musicienne nordiste, elle a commencé l’alto à 6ans au conservatoire de Tourcoing. Elle y terminera son cursus avant d’intégrer en 2004 le Conservatoire Royal de Bruxelles avec comme professeur Paul de Clerck, tout en suivant des masters class avec d’autres grands altistes comme I. Schiffer, M. Michalakakos, P.H. Xuereb ou encore J.B. Brunier.

Elle obtient un master mention très bien en 2009.

Après avoir enseigné pendant 13 ans, Joyce se consacre aujourd’hui entièrement aux concerts et évolue au sein de plusieurs formations, notamment l’Orchestre de Douai où elle est co-soliste depuis plusieurs années.

Pierre Joseph, violoncelle

Né en 1977, il fait ses études musicales au Conservatoire National de Région de Lille. Il y obtient une médaille d’or ainsi que le Prix de Perfectionnement de violoncelle dans la Classe d’Hélène Dautry, le 1er prix d’écriture et le 1er prix d’Analyse.

Il poursuit ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Marie Hallynck où il obtient en 2005 son Master, récompensant l’ensemble de ses études musicales (violoncelle, musique de chambre, écriture, analyse,…)

Il se produit avec l’orchestre National de Lille, dans le cadre de tournées internationales et de concerts en France métropolitaine.

Il est régulièrement appelé au sein de formations de musique de chambre telles que le quatuor Voce ou le quatuor Leonis.

En parallèle à ses nombreuses activités de violoncelliste, il enseigne le violoncelle au CRR de Lille, au CRD de Tourcoing et l’ENM de Mouvaux.
Il intervient aussi comme formateur au métier d’orchestre en tant que chef d’attaque au sein de l’orchestre Lalo au CRR de Lille.

Membre fondateur du Quatuor Sirius depuis 2005, il est également, depuis 2009, violoncelle solo de l’Orchestre de Douai dirigé par Jean-Jacques KANTOROW.